Satelys déplier le menu

SATELYS
Conseil, analyses, spéculations et couverture
sur le marché des changes

Le trading sur marge est très risqué et ne convient pas à tous les profils d'investisseurs

JFD BANK

Dans une offre pléthorique destinée aux investisseurs particuliers, notre partenaire JFD Bank est l'un des seuls intermédiaires à présenter à la fois :

      • une activité de pur broker l'obligeant à transmettre 100% des ordres sur le marché (colonne A3 non coché dans le registre des agents financiers) ;
      • une transparence post-trade ;
      • une double régulation européenne en conformité avec l'ESMA et la Directive MIF 2, dont une licence bancaire en Allemagne ;
      • une ségrégation totale des fonds clients dans une banque dépositaire de premier plan (Barclays) ;
      • un budget alloué en grande partie à la technologie et aux innovations plutôt qu'au marketing ;
      • une batterie de récompenses attribuées depuis 2013 dans divers concours et votes internationaux ;
      • une exemplarité vis-vis des régulateurs à travers un passif vierge de la moindre sanction.

JFD Bank

En débarquant fin 2013 sur le marché français, JFD a bousculé l'offre en place en imposant sa volonté de transparence et son expertise technologique.


Pur broker fonctionnant sur un modèle d'agence, le courtier garantie une exécution anonyme DMA/STP en mettant ses clients en relation directe avec les prix interbancaires sans aucune forme d'intervention. En agrégeant les flux de plus de 20 fournisseurs de liquidité avec qui il entretient des relations privilégiées, JFD est en mesure de proposer des spreads extrêmement serrés sur de larges bandes de prix. Faisant ainsi le bonheur des amateurs de scalping et des traders de news, ce précurseur s'engage à ne jamais divulguer aux banques la position de vos ordres différés (stop ou limit) et se rémunère uniquement sur une commission attractive, contractuelle et prélevée séparément. Il pousse enfin la transparence jusqu'à offrir sur demande des rapports d'exécution, stipulant le parcours de votre ordre depuis votre clic jusqu'à la contrepartie, service alors inédit à notre connaissance.


Quel que soit votre dépôt initial, le broker propose ainsi un seul type de compte sans discrimination ou confusion et une plateforme MT4 optimisée pour une vitesse de transmission ultra-rapide et un accès au trading de plus de 1500 instruments (MT4+). Dans cette optique, les serveurs de JFD sont hébergés à Londres et à New-York au contact de ceux des banques qui fournissent les flux et assurent la contrepartie des volumes de leurs clients.


Sur le front de la régulation, JFD détient aujourd'hui des agréments dans 2 des 28 pays de l'Union européenne : Allemagne et Chypre, mais le courtier n'est en revanche jamais autorisé à tenir un dealing desk ou à exercer une activité de market maker, ce qui garantie un accès direct au marché. Grâce au passeport européen prévu par la directive MIF, la société est également enregistrée dans plusieurs pays du Vieux-Continent dont la France (ACP) et l'Angleterre (FCA). JFD est par ailleurs membre du Fonds d'indemnisation des investisseurs (ICF).


Notons que les fonds clients sont toujours conservés au sein d'institutions financières solides et prestigieuses en Allemagne et au Royaume-Uni (Barclays, RBS, ...) sur des comptes ségrégués, garantissant une sécurité optimale du capital en cas de faillite du broker.

Les bureaux opérationnels se trouvent eux à Limassol, où le coût réduit de la main d'œuvre la plus qualifiée et le faible niveau de l'impôt sur les sociétés permettent au courtier de réduire davantage ses marges et de proposer des commissions attractives tout en poursuivant ses investissements dans la technologie. Aucun courtier français ou britannique ne peut conduire une telle politique sans internaliser une partie des transactions, c'est à-dire être la contrepartie de ses propres clients avec l'objectif d'encaisser leurs dépôts.


Cette stratégie a ainsi permis au groupe de se développer rapidement et de racheter la banque allemande d'investissement ACON en 2018, une acquisition validée par la BaFin et la Bundesbank. JFD espère ainsi accélérer son expansion en rejoignant, entres autres projets, le secteur des néo-banques.


Désormais reconnu à sa juste valeur dans l'Hexagone, JFD a donc révolutionné l'industrie FX/CFD en contribuant à assainir l'offre, trop souvent en conflit avec l'intérêt du client. Bénéficiant logiquement d'une forte croissance en Europe sans recours à un marketing massif ni agressif, déjà très présent en Suisse, en Autriche et surtout en Allemagne, JFD présente une particularité trop rare dans cette industrie en fidélisant ses clients sur le long terme. Un bilan qui vaut à JFD Bank une copie parfaite au regard des régulateurs et plus de 40 récompenses internationales depuis 2013.