FX OPEN

Pour bénéficier de nos performances sur le marché, nous vous proposons de rejoindre un courtier agréé par l’ASIC (Australie) depuis 2012 et la FCA (Royaume-Uni) depuis 2013, deux des régulateurs les plus respectés à travers le monde (pays AAA), en ouvrant un compte via notre partenaire FXOpen AU (branche australienne).

Ce courtier n’est pas un nouveau venu dans l’industrie FX puisque le groupe existe même depuis 2003. Nous avions d’ailleurs déjà eu l’occasion de travailler ensemble en 2010 et 2011 dans le cadre de la promotion de nos stratégies.

Afin de proposer une alternative sérieuse à nos précédents partenaires, dont les valeurs se sont progressivement éloignées de celles de Satelys, nous nous sommes donc logiquement tournés à nouveau vers FXOpen, parfaitement à l’écoute de nos besoins, qui nous offre un accès direct à une place de marché SPOT FX (DMA/ECN), accompagné d’un plugin Level II nous permettant de contrôler la profondeur de la liquidité disponible et donc notre slippage (écart de cours entre prix théorique et prix réel d’exécution).

Par ailleurs spécialisé dans le service aux money managers, FXOpen propose une solution d’allocation haut de gamme, laquelle s’accompagne d’un espace client comparable à un véritable tableau de bord au sein duquel nos investisseurs peuvent à la fois suivre l’évolution de leurs avoirs et effectuer l’essentiel des mouvements de fonds ou démarches administratives.


PLUS D’INFO SUR FXOPEN…


Sur les sites web de FXOpen, nous vous recommandons d’utiliser la traduction automatique de votre navigateur pour obtenir une information en français (exemple : Google Chrome > Clic Droit > Traduire en français).



POURQUOI L’AUSTRALIE ?


Nous avons délibérément choisi de nous tourner vers la branche australienne de FXOpen pour des raisons de régulation et de protection des fonds, dont voici les principales caractéristiques :

  • Fonds déposés dans une banque de premier plan (National Australia Bank) sur un compte ségrégué. En aucun cas, FXOpen AU Pty ne peut utiliser ces dépôts pour ses dépenses courantes.
  • Le régulateur australien (ASIC) oblige les courtiers locaux à conserver les fonds clients dans l’une des 4 grandes banques du pays, ce qui n’est le cas ni en Europe, ni au Royaume-Uni où un courtier peut déplacer vos fonds vers une autre banque, même peu capitalisée et non systémique (“too big to fail”), sans vous en avertir.
  • A chaque fin de journée, FXOpen AU Pty envoie les soldes et relevés de comptes de trading à l’ASIC qui vérifie la cohérence de ces informations avec les balances des comptes bancaires ségrégués. Si des fonds sont déposés par des systèmes de paiement intermédiaires (ex: SEPA via AWSL), FXO doit donc immédiatement déposer l’équivalent sur le compte ségrégué de la National Australia Bank.
  • Chaque broker australien doit maintenir un minimum de fonds propres fixé à A$1,000,000 (hors fonds clients bien entendu) pour assurer au régulateur qu’il dispose d’une capitalisation suffisante pour mener ce type d’activité.
  • Responsabilité civile professionnelle : celle-ci offre une protection contre le risque de perte liée à une mauvaise qualité de service ou mauvais comportement du courtier à l’égard d’un client (fraude de l’un des dirigeants par exemple). FXOpen AU Pty est couvert à hauteur de A$5,000,000 maximum en cas de plainte.

Pour toutes ces raisons, le risque crédit lié aux dépôts auprès d’un broker australien est quasiment nul, ce qui fait désormais de l’île-continent une référence en matière de protection des investisseurs.


OUVRIR UN COMPTE


Avertissement sur les risques : Le trading sur marge implique un effet de levier qui peut accroître vos gains comme vos pertes. Assurez-vous par conséquent de comprendre parfaitement les risques encourus et d’investir uniquement de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. N’hésitez pas à solliciter un avis indépendant si nécessaire. La performance passée ne garantit pas les résultats futurs.