Les outils d’allocation

De façon à gérer un grand nombre de comptes clients, un trader doit utiliser un logiciel d’allocation.

Les technologies les plus répandues sont appelées PAMM et MAM.


Caractéristiques d’un PAMM (Percent Allocation Management Module) :

  • Le trader gère les fonds de manière globale sur un compte de trading “Master”.
  • L’allocation se fait au niveau de la plus ou moins-value (PnL) au prorata de la balance de chaque client.
  • Tous les clients d’un même PAMM bénéficient exactement de la même performance.
  • Le PnL de chaque position ouverte est enregistré quotidiennement au moment du rollover* tandis que celles-ci sont roulées au jour suivant.
  • Les mouvements de fonds (nouveau client, dépôts, retraits, prélèvements, ajustements, etc) interviennent toujours au moment du rollover.
  • Les mouvements de fonds provoquent le réajustement des allocations, ainsi un dépôt ou un retrait enregistré au rollover aura un impact immédiat sur la part du PnL d’un investisseur.
  • Pour équilibrer les allocations, le trader ajuste son exposition à chaque rollover enregistrant des mouvements de fonds.
  • Brokers utilisant une technologie de type PAMM : FXOpen, Purple Trading.

Exemple :

-Balance Client A : 100 000 EUR (20% du PAMM)

-Balance Client B : 150 000 EUR (30% du PAMM)

-Balance Client C : 250 000 EUR (50% du PAMM)

-Balance compte Master : 500 000 EUR

Soit un trade de 8 lots générant un profit de 5000 EUR (+1%) réalisé sur le marché par le compte Master, alors l’allocation se déroule comme suit :

-Allocation Client A = 20% de 5000 EUR = 1000 EUR

-Allocation Client B = 30% de 5000 EUR = 1500 EUR

-Allocation Client C = 50% de 5000 EUR = 2500 EUR


Caractéristiques d’un MAM (Multi-Account Manager) :

  • Le trader gère les fonds de manière globale sur un compte de trading “Master”.
  • L’allocation se fait au niveau de la taille de transaction (arrondie à 0.01 lot standard).
  • Un coefficient multiplicateur peut être affecté à chaque client.
  • Les positions ouvertes ne sont pas affectées par le passage d’une séance à l’autre, ainsi il convient de distinguer la balance du compte de son equity, c’est-à-dire des fonds effectivement disponibles (equity=balance+PnL en cours).
  • Les mouvements de fonds (nouveau client, dépôts, retraits, prélèvements, ajustements, etc) peuvent intervenir en cours de séance.
  • Les mouvements de fonds auront un impact sur l’allocation des prochains trades mais sont sans incidence sur les positions en cours puisque la distribution des lots aux investisseurs a déjà été effectuée.
  • Une fois les lots distribués aux sous-comptes, le trader ne peut plus intervenir sur l’allocation des positions en cours.
  • Brokers utilisant une technologie de type MAM : Tier1fx, JFD Bank.

Exemple :

-Balance Client A : 100 000 EUR / Coefficient risque Client A=1.25 (26.3158%)

-Balance Client B : 150 000 EUR /Coefficient risque Client B=1 (31.5789%)

-Balance Client C : 250 000 EUR / Coefficient risque Client C=0.8 (42.1053%)

-Balance compte Master : 500 000 EUR

Soit un trade de 8 lots générant un profit de 5000 EUR (+1%) réalisé sur le marché par le compte Master, alors l’allocation se déroule comme suit :

-Allocation Client A = 26.3% de 8 lots x 1.25 = 2.10 lots / Profit Client A = 1315.79 EUR

-Allocation Client B = 31.6% de 8 lots x 1 = 2.53 lots / Profit Client B = 1578.95 EUR

-Allocation Client C = 42.1% de 8 lots x 0.8 = 3.37 lots / Profit Client C = 2105.26 EUR


*Le rollover intervient chaque jour à heure fixe. Dans le cadre d’un PAMM, les positions ouvertes sont systématiquement “roulées” d’une séance à l’autre. Rouler une position est une opération comptable, réalisée automatiquement par le courtier, qui consiste à enregistrer les profits et pertes de chaque journée de trading en découpant les trades en tranches de 24 heures maximum. C’est également au moment du rollover que sont réalisées l’ensemble des mouvements de fonds ordonnés en cours de séance (dépôt, retrait partiel ou total) et que sont prélevés les frais liés au PAMM.